Méditation pour une nuit pascale

Merci à Alexis de nous faire parvenir ce commentaire pour cette nuit. Nous aurons la chance d’en avoir aussi un demain dimanche.

Méditation pour une nuit pascale

Dans la nuit de Pâques retentit depuis les temps apostoliques la joie de la Résurrection : Exultez serviteurs du Seigneur, sonnez cette heure triomphale et la victoire d’un si grand roi. En Orient, l’Église proclame : Le Christ est ressuscité des morts, par sa mort il a vaincu la mort, à ceux qui sont dans les tombeaux, il a donné la vie. Une même joie profonde qui cherche à dire l’indicible réalité de la vie plus forte que la mort. Le chant de la lumière de Pâques transperce nos obscurités.

Notre Dieu œuvre la nuit. Depuis le début des temps, dans les ténèbres originelles, s’opère le dessein divin. Création d’un monde où se construit, petit à petit, l’homme en devenir. C’est toujours sous le couvert, dans l’ombre, que s’engendre la vie.

Nous voici maintenant au cœur de la plus bouleversante des nuits. Le Crucifié, celui qui a tant aimé, ressuscite. Il vient révolutionner l’ordre établi : désormais, et pour toujours, le Mal, la Mort sont vaincus.

Nuit des commencements du monde, de tous les départs, qui enfante des temps nouveaux. Nuit des promesses divines, création, libération, espérance, rédemption. Un éclat de lumière traverse nos ténèbres. Le feu de l’Esprit embrase nos déserts. La vie triomphe de la mort.

Déjà à l’Orient pointe l’aurore. Le jour de Dieu va donner naissance au printemps de la terre. Des femmes, en chemin pour honorer un défunt, découvrent la puissance divine, sa force fracassant le tombeau. Avec la Résurrection du Christ jaillit la lumière. Le péché n’aura jamais plus le dernier mot.

Voici le sens de l’histoire de l’humanité : Jésus, ressuscité d’entre les morts, Seigneur glorifié, est ainsi le premier d’une multitude de sauvés, ses frères dans le Père. La résurrection est non seulement pour le Fils bien-aimé, mais aussi pour nous le début d’une autre vie, d’un autre monde. En lui, nous savons que l’histoire des hommes ne conduit pas, ne conduit plus, au néant mais au salut, au bonheur total, à la plénitude de la rencontre finale, avec le Seigneur, avec nos frères, dans le Royaume.

Au-delà de la mort, au-delà des ténèbres, regardons. Un matin nouveau réveille la terre, un matin émerveillé où il fait bon aimer. Au-delà de la mort, au-delà de la peur, écoutons. Une joie commence, une joie s’avance, des hommes chantant l’espérance. Partageons leur bonheur, la promesse de Pâques, la paix du Seigneur.

Une réflexion sur “Méditation pour une nuit pascale

  1. Mia Pirenne

    Merci « Clochers de Lienne » pour la Parole que vous nous envoyez. Merci à Benoît et Alexis. Belles fêtes de Pâques à vous et toute l’Unité de Lierneux Mia

    .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.