commentaire pour ce 1er mai

Si nous voyons depuis la fête de pâques l’œuvre de nombreux témoins, nous voyons aujourd’hui un des nombreux fruits de ces témoignages. Et ce fruit est de taille ! Le Seigneur touche Paul en plein cœur et le retourne comme une crêpe. Ce Saul que nous avons déjà vu approuver dans sa jeunesse le martyre d’Etienne, le voici prêt à arrêter et faire condamner les chrétiens de Damas. Pour lui, en un instant, tout change. Il perd la vue et quand il la retrouvera, il jettera sur le monde et sur les disciples de Jésus un regard radicalement différent. Lui qui ne rêvait que de chrétiens emprisonnés, le voici libéré par l’un d’entre eux, cet Ananie. Libéré, baptisé, et catéchisé.

Libéré Saul, le persécuteur était, nous pouvons le penser, enfermé dans des exigences de résultat de son œuvre contre les communautés chrétiennes. Il avait aussi sans doute le cœur fermé aux témoignages entendus depuis sa jeunesse. Et le voici libre, libéré par celui qu’il persécutait sans le connaître avec son cœur.

Baptisé, en naissant à une vie nouvelle. Ce n’est pas un hasard s’il lui faut attendre trois jours avant de recouvrer la vue (et nous pourrions dire la vie) nous pourrions rapprocher cela des trois jours avant la pâque de Jésus. Il marche dans la joie et la lumière du Seigneur.

Catéchisé, car il faut qu’il saisisse la grandeur de ce qui vient de lui arriver. Il est d’ailleurs étonnant de voir que ces quelques jours avec la communauté de Damas, suivent le baptême. Il doit, comme nous, apprendre à vire de sa foi.

Témoin. Lui qui voulait emprisonner les témoins, il dépense cette même énergie à affermir les chrétiens ; comme s’il voulait rattraper le temps perdu.

En cette fête de saint Joseph artisan, fête du travail, pensons au sens du travail pour nous chrétiens. Nous pouvons penser que le travail de Saint Paul était pour sa gloire humaine, et celle-ci est réduite à néant.  Mais quand il met toutes ses capacités, son énergie au service de la gloire de Dieu, ce travail portera du fruit dans toutes les communautés qu’il édifiera. Et nous, mettons aussi notre travail au service du Seigneur. Même s’il nous faut pour cela être bousculés dans nos habitudes. Vivons notre foi, soyons témoins !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.