commentaire de l’Evangile 31 03

Le commentaire de la messe de ce matin était surtout basé sur la première lecture au livre des nombres. Alexis nous partage un commentaire de l’évangile. Merci à lui!

Le départ de Jésus et le jugement

La situation est tendue entre Jésus et les autorités juives qui cherchent à le faire périr. Il a effectué le voyage de Galilée à Jérusalem presque en catimini à l’occasion de la fête des Tentes[1]. Jésus enseigne dans le Temple et s’oppose aux pharisiens. L’évangéliste Jean nous le présente maître des évènements : Personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue (8,20).

Les pharisiens se méprisent totalement sur les intentions de Jésus quand il leur dit « Là où je vais, vous ne pouvez aller. » Ils le soupçonnent de vouloir se suicider, ce qui est un des péchés les plus graves du judaïsme. Soulignons l’ironie de la situation car, dans leur interprétation tout à fait erronée des paroles de Jésus, les pharisiens se montrent prophètes à leur insu, en annonçant sa mort et sa résurrection.

L’incrédulité ou l’incompréhension des pharisiens scelle leur perte. Le salut consiste en effet à croire en Jésus et à passer avec lui auprès du Père. En leur martelant « Vous mourrez dans votre péché », il leur signifie que seul l’accueil du Christ dans la foi peut arracher au péché et la mort. Autrement dit, sont morts ceux qui vivent coupés de Dieu et de sa Parole.

Jésus lève le voile sur son identité divine. « Vous êtes d’en bas, moi je suis d’en haut ; vous êtes de ce monde, moi je ne suis pas de ce monde », dit-il. Il oppose ainsi la sphère du créé, avec ses capacités et ses limites, à laquelle appartiennent les pharisiens, au ciel, c’est-à-dire à Dieu, dont lui-même est l’envoyé. Par ce « Moi Je suis » Jésus s’identifie clairement à Dieu par le Nom dont celui-ci se désigne à Moïse au Buisson ardent. Pour un interlocuteur juif, il blasphème, ce qui constitue par conséquent un motif supplémentaire de condamnation. Jésus vient signifier que la libération du péché et de la mort dépend inconditionnellement de la reconnaissance dans la foi en sa divinité.

La divinité de Jésus paraît dans son rapport à son Père. Avec constance, il enseigne son identité et sa mission, mais ses auditeurs manifestent, avec la même constance, qu’ils sont incapables de l’entendre. C’est seulement quand il sera élevé sur la croix et dans sa gloire, que sa condition divine apparaîtra, en même temps que la vérité de sa parole. Seuls ceux qui acceptent de faire la volonté du Père sont prêts à en recevoir la révélation. Jésus est tout entier au service du Père.

Nous approfondissons aujourd’hui l’enjeu de notre montée vers la Passion et la Résurrection du Christ, qui est de reconnaître Jésus et de croire en lui. Le reconnaître d’abord dans son enseignement, dans la Parole qu’il nous donne au fil des jours. Le reconnaître ensuite dans les signes qu’il nous faits dans notre vie quotidienne. Le reconnaître enfin dans sa relation au Père, dont il fait la volonté.

Jésus interpelle notre foi et notre espérance : à qui appartenons-nous, nous réclamons-nous du monde ou de Dieu ? Reconnaître Jésus libère de nos oppressions : quels sont nos peurs, nos manques, dans quelle démarche de réconciliation, de miséricorde sommes-nous prêts à nous engager ? Voir le Père en Jésus est source de vie : n’adhérons-nous pas parfois à des cultures de mort, en vivant coupés de Dieu et de sa Parole, en entretenant l’incompréhension et l’incrédulité ?

Reconnaître Jésus pour proclamer qu’l est Dieu. Oser lui dire en vérité, comme Marthe au tombeau de Lazare : Toi tu es le Christ, le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde (Jn 11,27).


[1] Fête des vendanges, où l’on dresse des tentes dans les vignes ou les jardins. C’est une fête qui rappelle l’Exode et a une connotation messianique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.