commentaire de ce 18 04

Nous le voyons dans cette page d’évangile, il n’est jamais facile de mettre sa foi dans le Seigneur. Demain nous entendrons Jésus dire à Thomas « heureux ceux qui croient sans avoir vu », cette parole qui nous est adressée aujourd’hui. Et même pour les témoins de la résurrection, certains n’ont pas facile de vivre cette espérance que nous donne la résurrection du Christ.  A la fin de cette octave de Pâques, Marc nous rappelle tous les évènements que nous avons médité cette semaine ; les apparitions aux femmes le matin de Pâques, la rencontre des disciples d’Emmaüs et la rencontre des disciples lors d’un repas. Cela peut nous étonner que des témoins directs n’osaient pas facile de croire. Cependant, n’est ce pas aussi notre cas ? Nous est il facile de vivre notre foi ? Nous sommes en fait des croyants et non des certains. Notre foi n’efface pas les questions, qui nous font progresser sur le chemin du chrétien. Jésus ressuscité pose souvent des questions à ceux qui le voient. Nous pouvons nous rappeler de cette question à aux femmes le matin de la résurrection : « qui cherche tu ? » Jésus, même au long de sa vie publique a invité ses auditeurs à rester en question. Osons mettre notre foi à l’épreuve de la question, et comme les apôtres, soyons les témoins du ressuscité. Osons vivre notre foi, que celle-ci éclaire notre vie et autour de nous. Le seigneur est ressuscité alléluia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.