méditaiton du 21 juillet

Les rapports de Jésus adulte à sa famille biologique ne sont guère évoqués dans l’Écriture. Les évangiles synoptiques ne mentionnent que des relations distantes, voire conflictuelles, avec sa mère, ses frères, ses sœurs. En particulier, Marie n’y joue aucun rôle positif pendant toute la vie publique de son fils. Seul l’évangile de Jean accorde une place à la mère de Jésus dans son ministère, puisqu’elle y est présente au début (à Cana) et à la fin (au pied de la croix). Tout sous-entend ainsi que la vraie famille de Jésus se situe dans une autre perspective que celle des liens biologiques.

La relation des liens familiaux chez Matthieu fait suite à une éprouvante controverse de Jésus avec les pharisiens. Son activité – ses guérisons et ses exorcismes – divise ses auditeurs sur la question de son identité. Pour les foules qu’il rassemble, il est reconnu comme le fils de David (12,23). Les pharisiens, par contre, soutiennent qu’il ne chasse les démons que par Béelzéboul, le chef des démons (12,25). Jésus rétorque qu’il agit par l’Esprit saint et qu’eux pêchent contre l’Esprit. Il affirme alors que c’est d’après tes paroles que tu seras justifié et c’est d’après tes paroles que tu seras condamné (12,37). Et qu’à cette génération mauvaise et adultère (12,39) qui lui demande un signe, il ne sera donné d’autre signe que celui de sa mort et de sa résurrection. Un contexte de dure controverse qui se conclut par une sorte de contrepartie positive : Jésus constitue avec ses disciples une famille spirituelle dont l’origine est céleste.

Matthieu note sobrement l’arrivée de la mère et des frères de Jésus pendant qu’il enseignait aux foules. Ils se tenaient au dehors, précise-t-il, donc en dehors de la foule rassemblée et du cercle des disciples. Et ils cherchaient à lui parler, lui signale-t-on. L’évangéliste ne spécifie pas pourquoi sa famille biologique souhaite s’entretenir avec Jésus. Chez Marc (Mc 3,20-35) ils veulent s’emparer de lui parce qu’il a perdu la tête et chez Luc (Lc 8,19-21), ils ne peuvent le rejoindre à cause de la foule trop dense. Mais les raisons et les motivations importent peu, l’essentiel réside dans le fait que la mère et les frères de Jésus sont clairement situés en dehors du cercle de ses familiers et qu’il ne les reçoit pas.

Jésus joint le geste à la parole pour désigner ses disciples comme sa famille. La condition d’appartenance à cette vraie famille est de faire la volonté de Dieu. Il avait déjà indiqué les modalités à remplir : « Il ne suffit de dire Seigneur ! Seigneur ! pour entrer dans le Royaume des cieux, il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux » (7,21). À la confession des lèvres doit correspondre celle de la vie concrète. La volonté de Dieu a pour Jésus la double signification du dessein de salut de Dieu et de l’ensemble de ses exigences pour la conduite quotidienne. Ainsi la famille spirituelle est-elle plus importante pour Jésus que la famille naturelle. Et le lien spirituel est plus fort que le lien biologique.

Jésus ne dénigre pas pour autant les liens du sang. Le cercle familial reste pour lui le nœud de toute la cohésion sociale. Mais, devant l’urgence de ce qu’il annonce, il établit une hiérarchie de valeurs. Ce qui prime dans la venue du règne de Dieu est l’appartenance spirituelle, ce qui rend second le lien naturel. Il n’y a pas de déterminisme biologique pour entrer dans le Royaume. L’enseignement de Jésus est ainsi une parole libératrice qui nous invite à dépasser nos liens et préférences naturelles.

Quel crédit accordons-nous à ce que nous dit aujourd’hui Jésus ? Quelle est la force du lien spirituel qui nous relie à lui ? Que représente-t-il concrètement pour nous ? En quoi faisons-nous la volonté du Père ? Savons-nous discerner le dessein de Dieu dans notre vie ? Et l’appliquer au quotidien ? Toutes questions qui nous rapprochent du Royaume.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.