méditation pour l’Epiphanie

voici la méditation d’Alexis pour la fête de l’épiphanie

Dieu vient manifester sa lumière à tous les hommes. Il vient éclairer les routes de nos existences et se révèle à nous dans le visage d’un petit enfant. Épiphanie signifie manifestation de Dieu. Célébration de la lumière annoncée par le prophète Isaïe et que les mages venus d’Orient ont vu se lever. Étoile qui désigne la personne même de Jésus, enfant-roi annoncé par les prophètes. Messie espéré par tout un peuple. L’Épiphanie vient révéler Dieu fait homme pour sauver tous les hommes. Par Jésus, l’humanité peut désormais voir Dieu en pleine lumière, dans sa vérité ineffable. Et être habitée de cette lumière.

L’évangile de la visite des mages est en soi surprenant et vient déconcerter un lecteur averti. Alors que les prophètes d’Israël annoncent la venue du Messie et précisent les signes de son avènement, il n’y a personne pour relever ceux-ci quand ils se concrétisent. Un peu comme si le peuple et ses dirigeants religieux étaient frappés d’amnésie ou ne voulaient pas y croire. Et ce sont des gens venus d’ailleurs qui sont seuls capables de faire un discernement correct de ce qui est en jeu. Les mages sont certes de fins connaisseurs de l’univers et des observateurs attentifs de la nature, mais ils ont surtout l’audace de déceler l’inouï, ils savent non seulement voir, mais aussi regarder. Et tirer des conclusions.

Les mages sont des chercheurs de Dieu à la découverte de la vérité, en quête d’absolu. Ils n’ont pas hésité à abandonner leurs certitudes et leurs assurances pour se lancer sur les routes étrangères pour aller se prosterner devant le roi des juifs qui vient de naître. Ni à affronter et prendre à court les autorités d’Israël par leur demande d’information. Les juifs restent inertes devant les signes concrets qu’ils ont reçus. Quant à Hérode, il ne peut voir en l’enfant qu’une menace, il a peur pour son pouvoir et le difficile équilibre politique de son pays. Les mages distinguent en cet enfant le vrai Dieu et Roi dont la mort et la résurrection assure le salut. D’où le bouleversement provoqué par la démarche de ces étrangers. Et qui signifie que la rédemption apportée par ce Messie échappe au seul peuple élu pour s’étendre à l’humanité toute entière.

La lumière de l’Épiphanie se lève à l’Orient, comme le soleil. Elle émane de Dieu, lumière incréée du mont Thabor. Elle guide les mages vers la découverte de la vérité, de la vie. Elle transfigure le Christ sur la montagne devant trois disciples. Elle illumine l’ange du Seigneur qui roule la pierre du tombeau à la résurrection. Elle nous est donnée par le Christ dans l’Esprit Saint pour venir éclairer nos existences, apporter la vérité à nos esprits et la joie à nos cœurs.

L’Épiphanie, c’est la joie de la Nativité manifestée au monde entier. Une joie qui ne peut que grandir en étant partagée, puisque c’est celle du Royaume. Bonne Nouvelle de rédemption à diffuser à toutes les nations. Espérance et promesse non seulement de vie éternelle pour plus tard, mais aussi de vie meilleure pour aujourd’hui, puisque Dieu est avec nous. Révélation de salut à tous les hommes et révélation à tout homme de la tendresse de Dieu.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.